Décembre, c’est un peu le mois préféré de la petite robe noire. Entre Noël et le Nouvel An, on a envie de composer nos tenues de fêtes autour de ce basique taillé pour les grandes occasions. Avec une belle paire de chaussures à talon et quelques accessoires forts, la petite robe noire est le vêtement qui matche le mieux avec le sapin. À cette occasion et parce que la LBT est notre alliée préférée à l’heure du père Noël et des guirlandes qui clignotent, on vous propose de (re)découvrir notre article Histoire de mode, la petite robe noire ainsi qu’une sélection des petites robes noires AS I AM qu’on porterait bien pour l’occasion !

La petite robe noire, c’est l’uniforme de la femme moderne. Une amulette contre la faute de goût et les « J’ai vraiment rien à me mettre » de la nana en crise devant son placard qui déborde. « T’es une fille t’as pas de petite robe noire ? Non mais allô quoi ? » aurait pu être la phrase célèbre de la bimbo la plus connue de 2013. Contrairement au candidat de télé-réalité, la petite robe noire, elle, ne se démode pas. Du statut d’habit qui sent le sapin à la garçonne des années 20 en passant par le glamour Hollywoodien et l’obtention de son titre de hit éternel, retour sur l’histoire de ce joker mode indispensable :

Un vêtement déprimant

L’histoire de la petite robe noire commence très très loin des paillettes. Pas si petite que ça à l’époque, c’est un vêtement réservé aux femmes qui portent le deuil. La première guerre mondiale généralise son usage avec son lot de veuves habillées de noir des pieds à la tête. Même pas en deuil, le tissu coûte cher dans un pays dévasté par la guerre. Le noir est pratique, seyant sur tous les corps, cool de jour comme de nuit. Donc finalement, les Françaises décident de lui faire une belle place dans leurs placards même après guerre, dans les années 20.

petite robe noire chanel 1926

La première petite robe noire Chanel.

Le début de la hype

A cette époque, la petite robe noire squatte déjà les pages de tous les magazines de mode. En 1926, Coco Chanel donne sa version avec un modèle plus que dépouillé. Une sorte de robe tee-shirt en crêpe noir à manches longues qui arrive juste sous le genou. Les Françaises adhèrent et la petite robe noire de Chanel et son indissociable rang de perle devient un must have, donnant au passage à toutes les petites robes noires présentes et futures l’image du vêtement de la femme moderne et émancipée du XXe siècle.

Dans les années 30, la petite robe noire se fait moins minimaliste. Plus sexy, elle s’orne de sequins, de dentelles ou de franges et met la taille en valeur. Fini la mode garçonne, le noir se porte le soir sur des robes de femme fatale.

petitre robe noire années 30

La Seconde Guerre mondiale met un peu le frein niveau fanfreluches. Le noir redevient pratique. Il faut attendre 1947 et la célèbre collection Corole de Dior pour qu’il se passe du neuf. Le créateur qui en a apparemment marre de devoir radiner sur la matière première à cause du rationnement, crée des robes corolles qui nécessitent près de 20 mètres de tissu. C’est la naissance du New Look et la petite robe noire s’adapte en conséquence.

Gloire Hollywoodienne

Notre petite robe noire se trouve une nouvelle super ambassadrice en la personne d’Audrey Hepburn qui la porte divinement à l’écran dans Breakfast At Tiffany’s. Signée Givenchy, la robe du film est sans doute la LBD (abréviation de Little Black Dress et surnom officiel de la petite robe noire) la plus célèbre de l’Histoire.

audrey hepburn petite robe noire

A chaque créateur sa petite robe noire …

La petite robe noire évolue ensuite sans difficulté selon les modes : Hippie dans les 70’s, ornée d’épaulettes géantes dans les 80’s, minimaliste dans les 90’s. Chaque créateur a sa déclinaison et certains deviennent des As incontestés dans ce domaine, comme Alaia, souvent cité comme le nouveau kung-fu master de la petite robe noire.

petite robe noire histoire

Toutes les marques ont désormais leurs LBD, qu’on retrouve chaque saison sous différentes formes chez Chanel comme chez Zara. La petite robe noire est LE vêtement démocratique par excellence, celui qu’on retrouve sur toutes les femmes, qu’elle que soit l’âge, la morphologie ou le niveau social. Chez AS I AM, on la retrouve en quatre versions très différentes les unes des autres : Une petite robe noire coupe droite et col bateau, parfaite en toutes occasions et future amie de vos jours de fashion flemme. Une autre en cuir courte, sexy et rock qui nous donne envie de sortir le rouge vermillon et les riffs de guitare . Un modèle de petite robe noire dos nu à chaînette  pour les grands soirs et notre robe à col claudine en soie noire pour un look pas si sage que ça.

Similar Posts

Leave a reply

required*